Immobilier, hausse de 20% attendue en 2021

immobilier hausse

Lorsque le COVID à commencé au Canada, de nombreux experts immobiliers avaient prévu une baisse des prix.
Vous le savez, l’inverse s’est passé. Selon Desjardins, qui faisait partie des pessimistes, on allait connaître une baisse qui n’est jamais arrivée. Les analystes prévoient une augmentation de près de 20 % du prix de l’immobilier au Québec cette année.

Evolution des prix, hausse de l’immobilier

Le prix moyen des biens immobilier passe de 377 000 $ a plus de 450 000 $ au Québec, Cette situation devrait déboucher en 2021 sur une baisse du nombre des transactions en raison de cette offre limitée.

Par contre, les prix vont poursuivre leur ascension, conformément à la loi de l’offre et de la demande. Cette hausse devrait même s’accélérer, si l’on n’en croit les analystes (dont Desjardins). Elle devrait presque atteindre les 20 % en 2021.

Une hausse des taux hypothécaires fixes est probable pour le 2ième trimestre 2021, ce qui pourrait calmer un peu la hausse des prix de l’immobilier en repoussant le processus d’achat. Ce facteur sera a suivre dans les prochaines semaines.

Une forte année 2021 pour l’immobilier québécois

Pour conclure, il est fort probable que le marché immobilier au Québec devrait connaître une année forte.
Au Québec, le nombre de transactions va se tasser en raison des tensions qui règnent sur le marché résidentiel. Si cette pénurie de maisons va limiter le dynamisme du marché, il y aura des conséquences haussières sur les prix. Surtout du côté de la périphérie et des maisons unifamiliale en général.

Les perspectives sont plus floues pour les copropriétés en centres urbains. Rien ne dit que les habitants des villes reviendront. En ce qui concerne l’immigration, il faudra probablement plusieurs années pour compenser le déficit de nouveaux arrivants de ces 12 derniers mois.